Error!

Produits speciaux
Produits speciaux
Prix 48,40 € Prix de base 60,50 €
-20%
Prix 44,62 € Prix de base 55,77 €
-20%
Prix 31,96 € Prix de base 39,95 €
-20%
Prix 28,74 € Prix de base 35,92 €
-20%
Tous les produits de vente
New Products
New Products
Prix 27,53 € Prix de base 34,41 €
-20%
Prix 18,90 € Prix de base 23,63 €
-20%
Prix 22,93 € Prix de base 28,66 €
-20%
Prix 17,32 € Prix de base 21,65 €
-20%
All New Products
Champagne Brut, Extra-Brut, Sec? Quels sont les différents types de champagne ?

Champagne Brut, Extra-Brut, Sec? Quels sont les différents types de champagne ?

Le champagne se classe souvent parmi les invités de choix lors de la célébration d'un événement. Mais, saviez-vous qu'il était en réalité un vin d'assemblage ? Ces bulles, qui régalent vos papilles dans une ambiance festive, ont certainement encore des secrets à vous révéler. Que vous soyez totalement novice ou plutôt aguerri dans la sélection de votre champagne, découvrez tout ce qu'il faut savoir pour bien choisir celui qui accompagnera vos repas de fête.

La naissance du champagne.

Un champagne se crée à partir de plusieurs cépages (généralement on retrouve le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier) issus de parcelles, d'années et de qualités aromatiques diverses. Le véritable champagne bénéficie de l'appellation du même nom à condition qu'il soit produit dans la région champenoise et qu'il utilise uniquement les cépages suivants : chardonnay, pinot noir, pinot meunier, arbanne, petit meslier, pinot de juillet, pinot gris vrai, pinot rosé et/ou pinot blanc. Sa fabrication par le vigneron se réalise en quelques étapes. La première est ce qu'on appelle la fermentation alcoolique puisqu'il faut transformer le sucre naturellement contenu dans le raisin en alcool. C'est à ce moment que le jus de raisin se transforme en vin. Ensuite, l'ensemble des jus obtenus de différentes vendanges et de plusieurs endroits sont assemblés. Il s'agit d'une étape que l'on nomme simplement l'assemblage. A partir de ce moment, le champagne est mis en bouteille avec du sucre et de la levure mais le processus ne s'arrête pas là car en ajoutant ces deux ingrédients se passe ce que l'on appelle la fermentation malolactique. Cette expression signifie que la levure change le sucre en gaz carbonique et en alcool. Le gaz carbonique va se dissoudre dans le vin et engendrer les fameuses bulles si attendues lors de notre dégustation de champagne. Il faudra attendre en moyenne entre un et trois ans avant que la bouteille sorte de l'ombre. Elle est effectivement stockée de manière horizontale dans une cave fraîche et sombre pour venir à maturation, puis, pendant ce temps, le vigneron s'occupe de faire tourner les bouteilles afin de retirer les lies (c'est le dégorgement).

Seulement, voilà, vous vous demandez probablement pourquoi à partir de l'ensemble de ces étapes, il existe autant de noms pour désigner les champagnes. Brut, extra brut, rosé, blanc...vous vous sentez un peu perdu ? Pas de panique ! La raison en est très simple.

Une histoire de dosage.

Même si le champagne brut est le plus connu et celui qui est le plus majoritairement produit, il n'en reste pas moins intéressant de découvrir d'autres saveurs. Saviez-vous que l'unique donnée qui différencie l'ensemble des champagnes est le sucre ? En effet, toutes les appellations que l'on donne au champagne sont définies en fonction du taux de sucre par litre.

Le champagne brut nature.

Aussi appelé « zéro dosage » ou « non dosé », le champagne brut nature est dépourvu de sucre. Ces bulles à l'état pur se consomment plutôt lors de l'apéritif. Il se veut léger et sait aussi très bien révéler les saveurs des fruits de mer ou des sushis.

Le champagne extra brut.

Un peu plus sucré que le champagne brut nature, le champagne extra brut possède entre 0 et 6 grammes de sucres. Peu dosé, frais et fin, il est idéal avec les entrées ou lors de l'apéritif.

Le champagne brut.

Le champagne brut est un intemporel au goût si unique et si apprécié de tous. Il reste la référence chez les amateurs de champagne et constitue bien souvent la signature de son producteur. Il se distingue en étant le champagne le plus faiblement dosé en sucre. En principe, on estime qu'il y a entre 6 et 8 grammes de sucres par bouteille. Une cuvée brut est généralement réalisée à partir des raisons récoltés sur la même année que l'on assemble avec des vins de l'année précédente. Ce type de champagne a un goût rafraîchissant, vif et fait souvent son entrée à l'apéritif ou au cours du repas. On peut facilement l'apprécier en toutes circonstances.

Le champagne extra-sec.

De son autre nom « extra-dry », le champagne extra-sec détient de 12 à 17 grammes de sucres et se marie plutôt bien avec le sucré des desserts.

Le champagne sec.

Le champagne sec est plus doux et plus rond que le brut et le demi-sec. Il contient en moyenne entre 17 et 35 grammes de sucres, ce qui le destine plutôt à être consommé avec les desserts.

Le champagne demi-sec.

Situé entre le sec et le doux, le champagne demi-sec présente un taux de sucre assez élevé (entre 32 et 50 g) et reste tout aussi appréciable associé aux desserts.

Le champagne doux.

Le champagne doux est le plus sucré de tous les champagnes. Plus de 50 g de sucres sont ajoutés pour qu'il soit plus particulièrement apprécié lors du dessert.

En bref, pour faire son choix au mieux, il faut prendre en considération la structure aromatique du champagne, c'est-à-dire qu'il est préférable de faire en sorte que le vin s’adapte au plat. Vous pouvez aussi vous amuser à ce que les nuances aromatiques soit en opposition avec vos plats pour un décalage surprenant mais procurant tout autant de plaisir.

Les crus chez le champagne.

Pour terminer notre découverte sommaire des différents types de champagnes, il est important d'évoquer les crus. En effet, il existe plusieurs « gammes » de champagnes correspondant à des normes très strictes. Contrairement aux mentions faisant apparaître des noms de châteaux ou de lieux-dits sur les étiquettes des vins, les champagnes arborent à travers leurs noms la provenance et la qualité de leurs raisins.

On retrouve notamment :

  • le champagne grand cru dont l'ensemble des raisins provient de communes classées 100 % en grand cru. On dénombre 17 grands crus en Champagne, tous situés dans le département de la Marne ;
  • le champagne premier cru qui met en avant les raisins de 44 communes (toutes situées aussi dans la Marne) classées de 90 à 99 % ;
  • le champagne dit « normal » où seule la mention champagne est apposée sur l'étiquette.Les raisins sont récoltés dans des communes classées 80% à 89%.

La différence entre ces types de crus réside essentiellement dans la puissance et la complexité du champagne. En définitive, il existe autant de champagnes que de préférences.

C'est maintenant à vous de jouer pour trouver l'accord qui vous semblera parfait avec vos plats ! Et découvrez tous nos champagnes bruts natures, extra-bruts, bruts et autres sur le site de enolia.be!